Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Le presbytère virtuel d'un prêtre

Site d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Ton passé sexuel te suit toute ta vie

Publié le 18 Décembre 2015 par Miniritou in sexe, couple, fidélité, amoureux, amour, passé, relations sexuelles, aventures

En tombant sur cet article http://leroidelajungle.fr/passe-sexuel/ , site pas forcément complètement recommandable par ailleurs, je me lance dans un sujet un peu délicat mais qui de toute évidence, dans un monde libertaire, permet à la doctrine catholique sur les relations sexuelles et la vie de couple d’être bien confortées !

Le passé sexuel d’une personne influence la réussite ou l’échec de sa vie affective. Surprenant ? Non, évident ! Multiplier les partenaires sexuels est un facteur d’instabilité affective qui produira les fruits amers des ruptures, des adultères et des échecs amoureux…

Le bon sens serait enclin à l’affirmer si la société de permissivité sexuelle ne balayait pas d’un revers de main les arguments qui vont à contre courant et à contre-sens de cette pensée dominante !

Et ce qui est dit ici des filles, de la femme, n’est-il pas aussi applicable aux hommes, coureurs de jupons et don juan qui multiplient aussi les expériences sexuelles sans lendemain ? Tout n’est pas qu’une question d’hormones ! Il y a aussi la force des habitudes et l’histoire personnelle qui grave des éléments dans la mémoire : mémoire ineffaçable et indélébile qui cause parfois bien des déboires quand il faut dépasser le passé pour aller de l’avant…

Ton passé sexuel te suit toute ta vie
Commenter cet article
C
Bonjour Père,
si j'approuve pleinement votre titre, j'ajoute cependant que la miséricorde et la grâce de Dieu abondent lorsque le pécheur se repent. Si l'article auquel vous renvoyé m'a semblé inapproprié dans sa formulation et ses illustrations, celui qui est référencé pour les hommes est en opposition totale avec votre billet et constitue une lecture malsaine où le Malin me semble à l'oeuvre. Il est vrai que ma génération pas habituée à ce vocabulaire ordurier est vite choquée. Notree corps est le temple de l'Esprit, prenons-en soin.
Répondre