Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Le presbytère virtuel d'un prêtre

Site d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Da Vinci Code : le film !

Publié le 26 Mai 2006 par Xavier Cormary in Regards sur le monde

Da Vinci Code
 Un bon film… Une entreprise de démolition, pour mieux reconstruire ?
 
L’intrigue est intéressante, menée avec brio et beaucoup de suspense. Le Da Vinci Code, film de Ron Howard, tiré du fameux livre de Dan Brown, a été pour moi un moment sympathique. Si l’histoire abracadabrante d’une descendance de Jésus jusqu’à nos jours m’a fait sourire, je ne peux quand même m’empêcher de sortir de la salle avec une impression de malaise… Ce n’est pas ma foi qui est mise à mal, ce n’est pas la relation supposée de Jésus avec Marie-Madeleine qui me turlupine… Je ne suis pas inquiet sur les conséquences que ce film pourrait avoir sur la foi des gens en Jésus-Christ.
Par contre, ce qui me trouble profondément, c’est l’insidieux message qui est distillé à travers ce film (et ce livre) dans le regard qu’il porte sur l’Eglise. Il n’y a que des bandits, des menteurs et des assoiffés de pouvoir dans cette institution indéboulonnable qu’est l’Eglise, selon le Da Vinci Code ! On assimile l’Eglise facilement à une mafia du crime organisé qui n’a d’autre but que de maintenir sa mainmise sur l’humanité ! Pas de place pour le sentiment, pour la charité, encore moins de place pour l’Evangile dans ce schéma ! Après ce film, celui qui portait encore une crédibilité lointaine à l’Eglise tombe dans le panneau de cette caricature. L’Eglise ne sert que son aura, que sa pérennité…
Pourtant, et c’est là que nous avons un défi immense à relever, nous chrétiens, c’est une chance à saisir que de donner un nouveau visage à cette « vieille dame » qu’est l’Eglise. L’image ringarde et puissante de cette vénérable Institution n’est pas fausse. Les princes de l’Eglise, à Rome, s’ils sont d’abord hommes de prière et de simplicité, je n’en doute pas, donnent aussi l’image d’une cour autour de son élu ! J’aime l’Eglise, et je sais qu’elle sert prioritairement les petits et les pauvres, que sa mission n’est pas sa réputation mais qu’elle sait aussi donner à voir ce qu’elle est vraiment : la servante de l’homme dans sa quête de Dieu. Puissions-nous ne jamais perdre de vue la mission que Jésus a confié à ses disciples : annoncer le Royaume de Dieu et le bonheur dans lequel il veut nous rassembler ici bas ! A nous de jouer, puisque nous sommes les premiers concernés : amis du Seigneur pour montrer qu’il est le Fils de Dieu, ressuscité et vivant à jamais.    
        
Xavier Cormary, prêtre

 

 

Commenter cet article
M
Je n'ai jamais vu de film, mais j'ai lu en entier le livre Da Vinci Code. c'est très bien fait, on dirait de l'Indiana Jones et des enigmes très intéressantes. Mais c'est vrai, ça m'a donné des questions sur l'Eglise : est ce que l'Eglise cacherait des secrets graves ? Est ce que la Bible aujourd'hui est très "denaturée" par rapport à la bible originelle..Heureusement, si je me posais des questions sur l'Eglise, je ne me suis jamais posée de questions sur Dieu Lui-même. c'est comme si pour moi, Dieu, Il est très au dessus de l'Eglise...Mais c'est vrai, Da vinci Code peut provoquer une sorte de confusion entre le réel et l'imaginaire, tellement c'est très bien raconté dans le livre, et ce malgré le fait que l'auteur ait mentionné dans le livre que c'est un roman purement fictif.
Répondre
M
Au sujet du Da Vinci Code, il existe une abondante littérature qui nous aide à en saisir tous les enjeux pour nous chrétiens :
http://totus-tuus.over-blog.com/article-2716189.html
Répondre
Y
Une autre petite observation, l'eglise est sensée aider les pauvres et les demunis. Moi personellement comme je l'ai deja dit, je ne suis pas catholique mais ma belle famille est tres catholique. Toutefois comment des gens catholiques qui vont a l'église 2fois par semaine, peuvent ils dans la même respiration etre actifs dans le FN? Pour moi cela ne va pas ensemble, dieu nous a fait tous apres son image, et l'eglise nous enseigne la tolerance, le pardon et avec cela une position anti raciste. Dans ma région du grand ouest, les tres catholiques vont de pair avec les tres racisstes... comment est-ce possible? J'en vomirais a chaque repas de famille ou ces disciples de dieu, parlent de bougnouls, des blacks, et de ce qu'il faudrait en faire. Pourquoi l'eglise en France ne parlet elle pas de ce qui se passe reellement dans les informations pour influencer ses disciples dans le bon sens? Ceci est d'ailleurs une autre raison pour laquelle je ne souhaite pas me rendre a l'église, je ne souhaite pas partager de banc avec ce genre d'individus et etre comparé avec eux.
Répondre
Y
C'est fantastique de lire votre article. Un point que je n'ai pas osé aborder avec le curé de notre village, même quand j'ai vu au presbytere des journaux ouverts sur les pages parlant de ce film.
Moi j'ai envie de dire, c'est un bon film, un merveilleux livre avec une histoire passionnante, tellement bien menée qu'on ne releve pas la tete en le lisant, et qu'on ose pas s'absenter en le regardant. Et c'est TOUT. C'est une fiction, Dan Brown n'a jamais dit que c'est effectivement ce qui se passe. Ce qui est passionnant justement c'est le fait d'avoir osé détourber des oeuvres d'art, des histoires, des noms pour le fin deroulement d'une histoire.
Jamais me viendrait a l'esprit que Jesus ait pu avoir une femme ou non, jamais cela me fera changer mes visions de l'eglise et du christianisme, et cette idée ne viendra a personne qui saura reflechir un petit peu.
D'ailleurs même que cela changerait il que Jesus ait eu une femme? Rien, les lecons de vie existeront pour autant.
En ce qui concerne le cardinal mafieux, et l'Opus Dei, effectivement, j'espere que cela ne correspond pas a ce qui se passe, mais je ne pense pas. Mais de l'autre coté, il y a tellement de secrets, de livres et documents cachées dans la vatican, que c'est effectivement facile de décupléer la fantaisie de tout et chacun. Personne a osé jusqu'a Dan Brown.
Répondre