Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Le presbytère virtuel d'un prêtre

Site d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Peut-on transmettre la foi ?

Publié le 23 Avril 2007 par Xavier Cormary in Catéchèse

Il n'y a pas de moyens de mesurer la foi, de la quantifier, de la calculer ; la foi est bien quelque chose comme les sentiments, d'immatériel, et donc qu'on ne peut pas apporter ou donner à quelqu'un, surtout puisqu'elle concerne Dieu. On ne peut donner de l'amour à quelqu'un, mais bien sûr, il est possible de lui montrer par des bisous ou de la tendresse cet amour. L'amour en tant que tel ne peut pas se donner. On ne dit pas "transmettre l'amour" ou "donner l'amour"  on dit "aimer ; faire l'amour ; manifester de l'amour pour..."

La foi ne se transmet donc pas, elle est don de Dieu, mais dans ce que nous faisons, nous pouvons témoigner et montrer comment  la foi nous anime, et donner envie à d'autres de croire. C'est pour cela que la catéchèse ne pourra jamais se réduire à un enseignement comme s'il s'agissait de transmettre un savoir, mais à une initiation qui consiste à susciter un désir pour les enfants, les catéchisés, afin qu'ils connaissent et rencontrent personnellement le Christ.


Dieu seul peut donner la foi, mais tu peux donner ton témoignage !
Commenter cet article
A
Le foi pour moi c'est inimaginable tous se que cela represente aujourd'hui cette richesse interieur qui se construit chaque jour et que j'allimente spirituellement plus on va loin dans la foi plus cela fait des merveilles autour de nous.
Répondre
M
votre question peut en amener une autre à propos du Baptême. Dieu seul donne la Foi mais les parents qui font baptiser leur enfant quand il naît ont souvent été critiqués par les "libertaires" nous disant "mon enfant choisira plus tard", ce qui donnait l'impression de plus grande générosité ou intelligence, or une mère qui doit nourrir son nouveau-né, lui dit-elle "tu mangeras ce que tu veux plus tard.." plutôt que de lui offrir de suite le lait de son sein, il en est de même de la Foi, seul Dieu donne la Foi mais les parents ont l'amour à transmettre et l'Amour divin à proposer, en baptisant mon enfant tout petit je ne l'ai pas empêché de liberté, au contraire je l'ai remis dans les mains de Dieu, je l'ai confié à Dieu Amour et plus tard, mon enfant a pu redire son oui, son engagement dans les voeux de son Baptême. Dieu seul donne la Foi mais nous, avons aussi une responsabilité, celle de ne pas le nier dans le coeur de l'enfant qui intuitivement sait encore d'où il vient, (du sentiment d'amour échangé entre ses parents et inspiré du Divin, car nous ne sommes pas des animaux mais des êtres pensants jusque là). Le Baptême des adultes est touchant, beau, sincère mais je ne peux jamais m'empêcher de penser "mon Dieu comme on a osé les priver de l'Essentiel dans leur enfance, et ce n'est pas la faute de Dieu qui est Amour et se donne à chaque homme.. alors ne pensons pas stupidement "mon enfant n'a pas besoin du sacrement du Baptême qui le relie au monde d'En Bas et d'En Haut, à la grande famille des croyants, on attendra qu'il grandisse,il choisira tout seul".." Qu'il grandisse ? mais comment alors que laissé sans nourriture ? l'exemple de la mère qui doit nourrir son bébé et qui ne le ferait pas est celui qui, à mon avis, illustre le mieux, la façon dont chaque parent a à proposer la nourriture divine dès l'enfance, l'enfance comprend tout et quand on écoute un enfant on entend des paroles vraiment justes, profondes, déjà inspirées..Oui seul Dieu donne la foi mais nous n'avons pas à nous croiser les bras (souvenons nous de la Parabole du Semeur..).
Amitiés.
Répondre
R
puisque tu est revenu dans le droit chemin m'a dit maman avant de partir vers l'autre rive,le droit chemin pour elle c'etait l'eglise puis que ces parents etait de pibrac,que ma grand mere me narrait quand j'avais 7ans l'histoire de sainte germaine de saint vincent de paul de saint françois d'assise,que tous les ans on allais a pibrac faire le pelerinage,ce que je fais actuellement le 16juin,que j'irais fleurir la tombe de mes grands parents fervents catholiques que je feai faire une messe pour les defunts et blesses de la vie,et que a l'occasion
d'une recherche historique,j'ai eu l'occasion de voir coté paternel
un pretre sulpicien qui a fait tant de choses a montreal,j'irai,avec l'un des menbres de la famille,et un autre presbyterien en californie,la foi se trans met oui,mais de façon libre,mes enfants s'il le veulent choisiront le chemin sans materialisme,ce que leurs mamies ont semés dans leur coeur c'est l'esperance d'un monde meilleur
Répondre
V
Effectivement la foi ne se transmet pas. C'est pour cela qu'en tant que catéchiste,  j'ai toujours dit aux groupes d'enfants que j'ai rencontré pendant 17 ans : -"Je découvre Jésus avec vous, je découvre Dieu chaque jour avec vous,  je ne suis pas une maîtresse, nous ne sommes pas à l'école !"
Car nous n'avons jamais fini de découvrir Dieu...
 
Répondre